-A +A
>
Méthodes d’enseignement

L'entrainement à l'examen clinique et aux gestes techniques

Ils répètent les gestes plusieurs fois sur des modèles en étant guidés par les enseignants qui prennent le temps de donner de la rétroaction aux étudiants sans gêne pour les patients. 

Examen clinique (examen des tympans, palpation des seins, toucher rectal,endoscopie digestive, echographie cardiaque, etc.) ou gestes techniques (vidéochirurgie, fibroscopie pulmonaire, ponction lombaire, intubation, pose de sondes, etc.).

Les jeux de rôles

Les étudiants sont mis en situation à travers des jeux de rôles, dans des environnements reconstruits le plus fidèlement possible. Ainsi, les salles de simulations peuvent devenir des blocs opératoires, chambres de réanimation ou d'hôpital, mais aussi des lieux de vie, cabinets de consultation ou entrepôts. Pour cela, des mannequins haute fidélité peuvent être utilisés, ou des acteurs lorsque les objectifs pédagogiques sont centrés principalement sur les relations humaines.

La "simulation" est un jeu de rôle qui se déroule en 3 étapes

Lorsque la présentation générale du centre et de l'environnement de travail est faite, la séance proprement dite commence :

Le « briefing »

Courte présentation de la situation qui devra être traitée dans les minutes qui vont suivre.

La mise en situation

Les stagiaires sont exposés à une situation de soins durant 20 minutes. Il leur faut souvent établir un diagnostic et réaliser des gestes techniques si nécessaires.

L'intervention est retransmise dans une autre salle afin de ne pas perturber le déroulement de la prise en charge.

Le patient peut être un acteur ou un mannequin, piloté à distance. Les caractéristiques qu'il présente dépendent des objectifs définis pour la séance.

L'environnement professionnel est le plus proche possible de la réalité afin de faciliter au maximum l'engagement des participants

Le débriefing

L'étape qui suit la mise en situation est appelée « débriefing ». Le groupe se reconstitue autour de l'enseignant qui favorise les discussions issues du problème rencontré. Les acteurs et les observateurs échangent sur les décisions prises et les raisonnements qui ont poussés aux actions. La durée du débriefing (environ 45 minutes) est guidée par les objectifs prédéfinis par les enseignants, mais aussi les points signifiants pour les participants. Une synthèse des messages importants et des perspectives d'amélioration potentielle clôture la séance.