-A +A
>
DES Endohugo

Les recommandations françaises pour la formation initiale en endoscopie digestive prennent en compte la réglementation universitaire pour l'enseignement du diplôme d’études spécialisées (DES) d’hépato gastroentérologie.

Une réflexion concernant la structuration de l'enseignement de l'endoscopie digestive au sein de l’inter-région HUGO (Hôpitaux Universitaires du Grand Ouest regroupant les Facultés de Médecine et des sciences de la santé et les CHU d’Angers, Brest, Nantes, Poitiers, Rennes et Tours) a été menée sous l’impulsion du Pr Robaszkiewicz avec le soutien de la Faculté de Médecine et des sciences de la santé de Brest et du Cesim.

La formation ENDOHUGO vise à délivrer aux étudiants les connaissances de base concernant la pratique de l'endoscopie digestive et de les familiariser au maniement des endoscopes. Elle comporte une formation théorique et une formation pratique.

Formation théorique

Elle couvre tous les aspects pratiques de l’endoscopie que les étudiants acquièrent de maière informelle et inégale au sein des unités d’endoscopie. Un comité de pilotage représentatif des 6 CHU de l’inter région HUGO a défini les objectifs pédagogiques de la formation théorique et a élaboré des supports pédagogiques multimédia et développé des outils d'évaluation de l'apprentissage des internes. Ces supports pédagogiques et ces outils d’évaluation sont mis en ligne sur une plateforme d’e-learning accessible par le réseau Internet et utilisable par les étudiants en mode asynchrone. Chaque étudiant dispose d’un calendrier d’apprentissage individualisé et cette plateforme permet un suivi pédagogique collectif et individuel.

Formation pratique

Pour la formation pratique, le Cesim a fait l’acquisition d’un simulateur informatique et du matériel nécessaire pour réaliser des séances de formation sur un modèle d’estomac de porc explanté (modèle Easie de l'université d'Erlangen).

L’enseignement théorique de l’endoscopie digestive est désormais structuré. La plateforme d’e-Learning est accessible en permanence et l’étudiant peut adapter son rythme de formation selon un calendrier individualisé. Un tel outil permet à l’enseignant de cerner exactement le niveau de formation des étudiants car ceux-ci sont évalués par des mesures objectives. L’enseignant peut gérer de manière autonome la plateforme et intégrer de nouvelles ressources pédagogiques ou les modifier et définir le calendrier des activités pédagogiques en adaptant les séquences pédagogiques au niveau exigé pour les étudiants.

Grâce au simulateur, l’étudiant dispose d’un outil qu’il peut utiliser sous le contrôle d’un enseignant. Un geste difficile à exécuter peut être réalisé plusieurs fois jusqu’à une parfaite maîtrise. Un enseignement par difficulté croissante est possible. Les internes débutant en endoscopie peuvent se familiariser au maniement de l’endoscope pour s’orienter et progresser dans les différentes régions anatomiques du tractus digestif. Ils peuvent également disposer d’un entraînement pour la réalisation de biopsies ou de gestes thérapeutiques : sclérose et/ou mise en place de clips pour l’hémostase des hémorragies digestives des ulcères gastro-duodenaux, ligature de varices oesophagiennes, exérèse de polypes gastriques ou coliques, mise en place de sondes de gastrostomie. L’acte d’apprentissage est séparé de l’acte thérapeutique. La formation ne se fait plus avec le patient mais sur un modèle. Lorsque l’étudiant a validé son entraînement il peut procéder à des endoscopies in vivo en mettant en application son apprentissage : l’acte endoscopique sera accompli avec plus de dextérité et en moins de temps ; le patient n’a plus à supporter la lenteur de l’exécution.