-A +A
D.U. Médecine maritime
Informations
Durée : 90h
Nombre de participants :
Formation certifiée DPC : Oui
Coût : 2000 €
Equipe encadrante
Responsable(s) de la formation :
Dr Brice Loddé - Faculté de médecine et des sciences de la santé, service de santé au travail, CHRU Brest
Intervenants :
Médecin Urgentiste
Enseignant du Centre de Simulation
Public du stage
1-Formation Médicale
2-Formation Paramédicale
Cadre de Santé
Infirmier Anesthésiste (IADE)
Infirmier de Bloc Opératoire (IBODE)
Infirmier (IDE)
Médecin
Autres
Documentation
Photos
Objectifs

La première image du médecin maritime est celle du médecin embarqué, le médecin à bord.
Le médecin de bord est un médecin complet, aux solides notions de médecine d’urgence, de chirurgie, de dermatologie, de médecine générale et tropicale. C’est aussi un matin à part entière. En plus d’une activité de soins, c’est un hygiéniste maritime. Des débouchés se situent dans des embarquements à bord de paquebots, de navires spéciaux tels que les caliers et les navires océanographiques ou encore à bord de navire de la Marine Nationale.
Le médecin du travail maritime étudie l’impact de la vie embarquée sur la santé. Il détermine l’aptitude médicale à l’embarquement. Il est spécialiste des nuisances physique à bord (bruit, vibrations) et de l’environnement psychologique particulier pouvant générer du stress et des addictions. Il s’intéresse à la toxicologie maritime et à l’hygiène à bord. Il peut prétendre à un poste de médecin des gens de mer ou de médecin du travail dans une compagnie maritime.
Le médecine d’urgences maritimes exerce au sein des SAMU côtiers et de coordination médicale maritime. C’est lui qui va être hélitreuillé à bord du navire pour mettre en condition d’évacuation le marin malade ou blessé. Le travail est difficile, tant sur le plan physique que technique, car les conditions d’intervention sont souvent acrobatiques. Il faut donc avoir des connaissances pointues concernant le traitement en vol et les conditions de vie à bord. Il prend en charge également les accidents de plongée et les accidents liés aux loisirs en mer.
Dr Dominique Jégaden – Président de la Société Française de Médecine Maritime (SFMM) 

Le DU de Médecine Maritime s’adresse aux médecins, cadres de santé, infirmiers, spécialisés ou non, embarqués sur des navires de commerce, d’assistance sur les campagnes de pêche, ou ayant une activité de santé en lien avec le milieu maritime. Son objectif est de donner à ces professionnels de santé les connaissances et savoir-faire permettant l’appréciation des situations de risque pour la santé, les actions de prévention et les interventions appropriées en milieu marin, en régime normal et en urgence.

La formation, à un même niveau de qualité par le DIU de Médecine Subaquatique et Hyperbare de médecins qualifiés dans un domaine médical de technologie très spécialisée s'avère une nécessité au regard du nombre important d'installations d'oxygénothérapie hyperbare déjà implantées dans l'hexagone et outre-mer et compte tenu du développement croissant des activités sportives de plongée sous-marine.

Donner aux professionnels de santé les connaissances et savoir-faire permettant l’appréciation des

situations de risque pour la santé, les actions de prévention et les interventions appropriées en milieu marin, en régime normal et en urgence.

 Santé au Travail maritime et portuaire (ST) :
o Les effets sur la santé des ambiances physiques,
o La toxicologie professionnelle et environnementale marine, o L’ergonomie et sécurité à bord des navires,
o Les services sociaux des marins et mesures de sécurité,
o Les questions d’hygiène maritime et portuaire.

 Médecine embarquée (ME) :
o La médecine du voyage : avant, pendant, après,
o La médecine d’escale,
o La médecine en mer : pathologies spécifiques et urgences médico chirurgicales.

 Urgence maritime (UM) :
o Le dispositif de secours en mer et sa régulation, du littoral à la haute mer,
o Les contraintes et les risques spécifiques inhérents à la navigation professionnelle et

de loisir,
o La prise en charge des pathologies classiques adaptées aux contraintes du milieu marin

o Les contraintes physiques des intervenants en mer et les éléments de sécurité. 

Contenu de la formation et méthodes pédagogiques

 CONDITIONS D’ADMISSION
Médecins français et étrangers, Cadre de santé, Infirmiers, Etudiants en 3ème cycle d’études médicales spécialistes ou non

 PROGRAMME
Le programme comprend 105 heures de cours théoriques réparties en 2 modules de 35h de tronc commun et une semaine de formation de spécialisation (35h00). Le stagiaire devra préciser à son inscription l’option retenue (ST, ME ou MU).
Calendrier prévisionnel :

  Tronc commun 70h00 – du 23 au 27 novembre 2015 et du 07 au 11 décembre 2015

  Spécialité :

o Santé au travail et Médecine d’Urgence : 07 au 12 mars 2016 o Médecine embarquée : 14 au 18 mars 2016

 CONTROLE DES CONNAISSANCES
Tronc commun : Coefficient 2 : épreuve écrite de 120 minutes comportant une ou plusieurs questions notées sur 20
UE de spécialité : Coefficient 1 : épreuve écrite de 60 minutes comportant une ou plusieurs questions notées sur 20
Une deuxième session sera organisée dans l’éventualité où un stagiaire aura une note
inférieure à 10/20 au tronc commun et/ou à l’UE de spécialité. Les modalités de cette seconde session sont identiques à la première.
Mémoire : Coefficient 3
Epreuve de rédaction et soutenance orale d’un mémoire de 20 à 40 pages, sur un sujet validé par le responsable d’option, devant un jury composé au minimum d’1 enseignant et 1 professionnel ou 2 enseignants, sous la forme d’un article de presse médicale (introduction, méthodes, résultats, discussion, conclusion, bibliographie), portant sur une étude clinique ou expérimentale, une revue ou une mise au point relative à un sujet relevant de l’option choisie.
Une seconde session pour le mémoire est prévue en cas de non obtention de la moyenne de 10/20 au mémoire.
L’obtention du diplôme fait suite à une note supérieure ou égale à 10/20 dans chacune des trois épreuves.
La note définitive est obtenue par la moyenne pondérée des coefficients

 DÉROULEMENT
Lieu : Brest.
Durée : 90h00
Ouverture tous les deux ans :  2017, 2019, 2021
Les enseignements de spécialité permettront de valider l’obligation DPC des professionnels de santé.

 COÛT
Formation continue avec prise en charge employeur: 2000 Euros
Formation continue autofinancée : 2000 Euros
Etudiants inscrits en 3ème cycle d’études médicales : 1200Euros
Inscription supplémentaire par module de spécialité : 670 Euros (une attestation de présence est remise en fin de formation)
Les stagiaires peuvent demander à suivre un module de spécialité supplémentaire à celui pour lequel ils sont inscrits pour les examens. Les stagiaires inscrits en santé au travail peuvent suivre le module de médecine embarquée, ceux de médecine embarquée peuvent suivre santé au travail ou médecine d’urgence. Les stagiaires inscrits en médecine d’urgence peuvent suivre les enseignements de médecine embarquée. Cette organisation n’est possible qu’à condition d’avoir indiqué lors de l’inscription le module qui sera présenté aux examens et de payer le module supplémentaire. Attention: pour le module de médecine d’urgence le nombre de places est limité puisque de nombreuses activités sont contingentées.

 CONTACTS ET INSCRIPTION
Pôle Formation Continue en santé
22 avenue Camille Desmoulins – CS 93837 – 29238 BREST CEDEX Téléphone : 02.98.01.69.50 Fax 02.98.01.69.44 fcs.medecine@univ-brest.fr // Inscription en ligne 

Formation: 
D.U. Médecine maritime